Eglise Saint-Joseph

Eglise Saint-Joseph

L’église du Bourg d’Iracoubo est classée aux monuments historiques pour ses fresques intérieures. Chaque année, des milliers de visiteurs s’arrêtent pour admirer le travail réalisé par le Bagnard Huguet, mais beaucoup ignorent l’histoire peu commune de ce bâtiment qui date de la fin du XIXème siècle.
La construction de l’église St Joseph résulte d’un long et patient travail qu’a su mener à bien le Père Raffray avec l’ensemble des habitants d’Iracoubo.
Jusqu’en 1888, les offices religieux sont célébrés dans un ancien hangar à coton prêté par la veuve d’un colon du nom de Jacquet, ce local est fort incommode : trop chaud, mal ventilé, pas équipé.
A son arrivée, en 1886, le Père Raffray entreprend la construction d’une nouvelle église, les travaux débutent en 1887 et durent 6 ans.
Les fonds alloués par la clergé se révélant insuffisants, les habitants se mobilisèrent en offrant des dons de toutes sortes : matériaux, main d’œuvre, argent. Le Père Raffray offrit lui-même 5 000 francs.
Une fois l’édifice réalisé, le Père Raffray voulut faire de cette église un joyau unique en y apportant une décoration intérieure de qualité. Il prit donc en assignation un bagnard nommé Huguet. Durant 6 années, Huguet va se consacrer à sa tâche et recouvrir ainsi les 600 m² de surface intérieure. Le plafond, le chœur, la nef, les chevets, les piliers, l’espace architectural est recouvert de fresques dont le style se rattache à l’art naïf. Les thèmes iconographiques utilisés proviennent de l’imagerie populaire.
Devant l’enthousiasme de la construction de l’église, la population demanda la création d’une école libre de filles. Elle vit le jour en 1908, elle fonctionna jusqu’en 1926. Elle fut démolit et ses matériaux furent utilisés pour construire une école à Trou-Poisson. Ce bâtiment fait actuellement l’objet d’une demande de classement aux bâtiments historiques.
Des visites guidées de l’église sont proposées au public au prix de 2€ par personne sur demande auprès de l’Office du Tourisme

(situé à côté de l’église) Tél 0594.34.59.38

Texte réalisé d’après le travail réalisé par Régine Calmont

 

Iracoubo et le Père Raffray

Le Père Raffray a marqué la commune d’Iracoubo. Arrivé en 1886, il a vécu 50 ans à Iracoubo apportant son savoir et ses conseils aux habitants. Il a transformé ce petit Bourg en commune moderne notamment grâce à ses talents d’agriculteur et à ses connaissances dans ce domaine.
La population d’Iracoubo lui voue un véritable culte tant son influence a été grande sur la vie du Bourg. A sa mort, il est enterré dans le petit cimetière près de son église.

 

Le bagnard Huguet

Dans le civil Huguet était un artisan peintre, il a été condamné à 20 ans de bagne pour vol avec effraction en 1889. Sa vie au bagne est rythmée par ses nombreuses tentatives d’évasion, 6 au total. Il parvient à s’évader définitivement lors de la 6ème tentative sans que l’on connaisse son issue, pour certains, il se serait installé au Vénézuela, pour d’autres il aurait été mangé par les requins.
Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il a travaillé à la réalisation des peintures de l’église d’Iracoubo durant 6 années, il logeait au presbytère. Grâce à son talent, Huguet a gagné l’admiration des milliers visiteurs qui s’arrêtent chaque année dans ce lieu.